Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Premier groupe de travail pour l’affectation des titulaires remplaçants de secteur : un fiasco...

lundi 8 juillet 2019

Le vendredi 5 juillet s’est enfin tenu le GT pour les TRS...

Oui, depuis des années, nous réclamions un groupe de travail départemental pour l’affectation des TRS afin d’assurer l’équité et d’avoir un regard sur ces affectations parfois opaques.

Oui, nous demandons que le barème soit le critère prioritaire (ancienneté générale, stabilité dans le poste,…).

Non, nous ne sommes pas responsables des choix de l’administration et de l’organisation tardive de ce GT :
-  fiche de vœux simplifiée sans possibilité de choisir des écoles ou de laisser des remarques : nous l’avons découverte en même temps que vous !
-  création de supports spécifiques par les IEN pour les collègues TRS à 50 et 75% qui ont rarement permis de respecter les vœux car en nombre trop restreint.
-  attribution des postes par la DSDEN sans regard des circonscriptions qui maîtrisent pourtant mieux leur secteur géographique.
-  attribution des postes selon l’ordre alphabétique en cas d’égalité de barème !!!

Lors de ce groupe de travail, notre marge de manœuvre a été réduite d’office  : aucune possibilité de « casser » les regroupements de postes pour modifier les supports, seules des situations d’échange à la marge, en cas de barème plus élevé désavantagé, ont été acceptées (9 pour 870 collègues), soit 1% !

Les modalités précises de traitement des fiches de vœux nous ont été expliquées en séance, aucune possibilité pour nous de vous les communiquer en amont :
-  première priorité retenue : le niveau ou le secteur géographique. Autrement dit un choix priorité niveau maternelle pouvait vous emmener loin de vos vœux de communes qui n’étaient regardés que dans un second temps.
-  un poste plein (100% dans la même classe) est considéré comme préférable aux postes rompus et donc donné aux plus gros barèmes si personne n’a demandé explicitement de poste plein.
-  dans la même idée, si plusieurs supports sont possibles sur une même commune, les plus gros barèmes se voient affectés sur le moins de compléments possibles (2 mi-temps plutôt que 4 quarts temps).
-  pour la commune de Grenoble, les écoles ont été classées par attractivité (les plus demandées au mouvement ont été données aux plus gros barèmes).
-  les vœux géographiques ont été respectés en fonction des supports restants : soit l’une des communes du support correspondait aux vœux, soit aucune commune ne correspondait et le choix a été fait en regardant Mappy (choix de la plus proche géographiquement par rapport aux vœux de la fiche).

Sur la majorité des circonscriptions, le nombre de supports était insuffisant et de nombreux TRS restent pour l’instant sans affectation ! À l’opposé, certains postes ont été donnés 2 fois et des collègues sont nommés dans des écoles où parfois il n’y a pas de temps partiels à compléter. Nous avons reçu les documents au mieux 2 jours avant et certains seulement quelques heures avant, il était donc impossible pour nous de préparer ce GT dans de bonnes conditions. Nous n’avons pu que contrôler que les règles dictées par l’administration ont été respectées pour les 870 collègues.

Nous ne sommes pas responsables des erreurs de l’administration et de leur refus de prendre en compte les situations familiales ou sociales en dehors de celles ciblées par le médecin de prévention et/ou l’assistante sociale.

Les conséquences, pour vous comme pour nous, sont criantes : les mails et les appels pleuvent, l’incompréhension et la colère explosent. Les demandes de recours sont nombreuses, mais comme pour celles faites à la suite du mouvement, l’administration ne compte pas donner suite.

Nous n’aurons pas de GT de rentrée, seulement une CAPD en septembre sans doute la seconde semaine, autrement dit pas de possibilité de vous tenir informés de quoi que ce soit.

Il aurait été tout à fait possible de confier comme d’habitude aux circonscriptions l’affectation des TRS avec : une fiche de vœux départementale harmonisée, la possibilité d’ajouter des remarques et la prise en compte du barème. Ces résultats auraient pu nous être envoyés en amont afin que nous vérifiions que l’équité était respectée et que nous puissions intervenir si besoin en GT.

Pour beaucoup d’entre vous, vos conditions de travail vont être dégradées dès la rentrée, nous vous proposons de faire appel au CHSCT départemental en remplissant une fiche SST dès septembre (procédure et documents ici). Seul un retour massif de fiches (plus de 200) nous permettra d’obliger l’administration à se saisir de cette problématique en commission, et à réfléchir concrètement à d’autres choix. N’oubliez pas de nous en envoyer une copie.

Et bien sûr, plus nos syndiqués seront nombreux, plus l’administration acceptera de nous écouter… https://adherer.snuipp.fr/38

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

PNG - 174.5 ko

SNUipp-FSU Isère - 32 avenue de l’Europe - 38030 Grenoble CEDEX 2 Tel : 04 76 40 14 07 - mail : snu38@snuipp.fr

- Permanences téléphoniques du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
- Si vous souhaitez nous rencontrer directement, merci de nous appeler avant.

A bientôt !

L’équipe départementale du SNUipp-FSU 38

PNG - 207.2 ko