Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / CSA-D  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Carte scolaire : le projet donné le 2 février est resté en l’état !

jeudi 23 février 2023

Ce matin s’est tenue la carte scolaire premier degré pour préparer la rentrée prochaine.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration liminaire de la FSU. Elle met en avant les points saillants du projet présenté par le DASEN en groupe de travail le 2 février et remet en avant le contexte social actuel. PDF - 80.1 ko

Avant l’examen des mesures proposées, le DASEN a posé le cadre de sa réflexion pour la gestion de la carte du département, avec notamment la révision des repères d’ouverture en milieu d’ordinaire. Le repère d’ouverture pour les élémentaires et les primaires passe à 26 contre 27,5 précédemment et à 27 pour les maternelles contre 31. Pas de fermeture si après fermeture la moyenne de l’école est à plus de 25.

En éducation prioritaire, le repère est toujours à 25 en élémentaire/primaire, avec un plafonnement dans les classes dédoublées à 17 en GS, 14 en CP et 15 en CE1.

Encore une fois, le DASEN l’a répété à plusieurs reprises, ce sont des repères vers lesquels il souhaite tendre (il n’y a rien d’automatique mathématiquement parlant !), et c’est de la responsabilité des mairies de pouvoir y arriver en adaptant la sectorisation et en orientant les élèves là où il y a de la place et des équipes en jouant sur l’aspect pédagogique avec le glissement d’élèves de GS ou CP quand les écoles ne sont pas primarisées.

Malgré de nombreuses interventions des organisations syndicales dont la FSU, il n’y a eu aucune ouverture supplémentaire ni annulation de retraits par rapport au projet initial. L’attribution d’un demi moyen va permettre a priori à une seule école (Racine à Grenoble) d’obtenir au final une ouverture.

Nous avons contacté toutes les écoles figurant dans le projet le 3 février un peu avant 17h. Si vous n’avez pas été contactés, c’est que votre école ne fait l’objet d’aucune mesure. La mesure annoncée dans le message du 3 février (ouverture ou fermeture) n’a pas évolué lors de cette instance et est donc quasiment actée. Le projet deviendra définitif après présentation devant le Conseil Départemental de l’Éducation nationale (CDEN) jeudi 2 mars. Le DASEN publiera ensuite le bulletin départemental pour officialiser ses décisions.

Vous trouverez ci-dessous la publication des résultats : Mesures de carte pour la rentrée 2023

Ce que l’on doit retenir des échanges, c’est la propension à vouloir primariser de manière provisoire des écoles pour permettre d’équilibrer les effectifs.

On ne raisonne plus d’abord école par école : le DASEN part du taux communal, puis regarde les écoles d’un groupe scolaire et enfin seulement école par école, ce qui explique que des écoles au repère d’ouverture ne sont pas prioritaires pour une ouverture, l’élémentaire ou la maternelle d’à côté ayant des effectifs suffisamment confortables pour absorber l’excédent dans une GS/CP.

Le DASEN insiste sur la possibilité offerte aux équipes d’opter ou non pour cette organisation pédagogique. Mais dans les faits, c’est un lourd dilemme qui pèse sur leurs épaules : au mieux (pas pour nous, mais pour le DASEN qui ne consomme ainsi pas de moyens !), il y a fermeture d’un côté pour gagner une ouverture de l’autre ; au pire, il n’y a aucune mesure ni d’un côté ni de l’autre si les équipes refusent cette organisation pédagogique et bonjour les tensions ! Pour nous, c’est la voie ouverte à une recrudescence des fusions dans les années à venir si les écoles, conciliantes, s’engagent dans cette « possibilité pédagogique de faire mieux » (sic). Fusions qui entraînent inévitablement dans les 2 ans qui suivent une fermeture. Nous avons dénoncé ce qui est pour nous une atteinte à la spécificité des écoles.

Concernant la suppression des décharges exceptionnelles et complémentaires, malgré notre intervention, le DASEN maintient sa décision pour « revenir dans le cadre réglementaire » (sic). Il ne veut aucune exception. Il y aura seulement priorité pour ces écoles pour positionner des TR sans remplacement en surplus certains jours. Un saupoudrage complètement imprévisible qui ne saurait répondre au désarroi des écoles concernées par cette dégradation des moyens pour la direction.

Un vote sur l’intégralité du projet (comme cela s’est toujours fait) a été demandé par les organisations syndicales qui s’est traduit par :
- 6 votes en contre (FSU – FO et Sud Éducation),
- 3 abstentions (SGEN et UNSA),
- 1 vote pour (SNE) !

PNG - 479.9 ko

Carte scolaire : des milliers de classes fermées, la situation nationale.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

PNG - 184.9 ko

SNUipp-FSU Isère - 32 avenue de l’Europe - 38030 Grenoble CEDEX 2 Tel : 04 76 40 14 07 - mail : snu38@snuipp.fr

- Permanences téléphoniques du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
- Si vous souhaitez nous rencontrer directement, merci de nous appeler avant.

A bientôt !

L’équipe départementale du SNUipp-FSU 38

PNG - 29.4 ko