SNUipp-FSU de l’Isère (38)
http://38.snuipp.fr/spip.php?article1874
Le SNUipp répond au ministre
lundi, 7 mai 2018
/ Solène Rebreyend

Quatre recommandations aux enseignantes et enseignants parues au B.O., un guide pour mieux apprendre à lire au CP : en vidéo, toutes les réponses du SNUipp-FSU à une opération médiatique de la rue de Grenelle très éloignée des vrais problèmes de l’école.

Liberté pédagogique ou anarchie, méthode syllabique versus méthode globale, pseudo école de la confiance... Toutes les réponses du SNUipp-FSU aux faux débats et aux contre-vérités qui sous-tendent la communication du ministre apportées dans une vidéo par Francette Popineau, co-secrétaire générale et porte-parole du syndicat.

La vidéo du SNUipp-FSU

Dictée, calcul mental, syllabique et écriture dès le CP sur des réglures Seyes... en plus de méconnaître ce qui se passe déjà dans les classes, le ministre entend diffuser les bonnes méthodes voire LA bonne méthode, au mépris de l’expertise enseignante, c’est ce qu’explique le SNUipp-FSU interrogé dans de très nombreux médias nationaux depuis jeudi suite à la parution au BO de la circulaire sur l’enseignement des maths et du français, puis du guide à destination du CP et des déclarations du ministre.

Ainsi dans Le Monde , le SNUipp souligne que ces parutions peuvent « donner l’impression que l’on met enfin les enseignants au boulot alors qu’ils se tournaient les pouces, c’est particulièrement malvenu, voire totalement méprisant ».

Il s’agit là d’une opération de communication comme dénoncée dans Marianne : le ministre "se pose en Merlin l’enchanteur livrant la formule miracle. Mais si c’était la bonne méthode, on ne l’aurait pas attendu pour l’appliquer en priorité".

L’AFP, repris dans de nombreux médias comme Challenges , a interviewé Francette Popineau, porte-parole du SNUipp : le ministre "laisse entendre qu’il y aurait une bonne méthode qui assurerait la réussite de tous les élèves. Je pense qu’il faut vraiment déconstruire cette idée, parce que c’est un leurre."

Sur Francetvinfo.fr : "Laisser entendre que la liberté pédagogique, ce serait l’anarchie, c’est une forme de mépris. Cela laisse entendre que les enseignants font un peu n’importe quoi".

Dans Libération , ces injonctions sont "une négation totale de l’expertise des professeurs" et une façon de "jeter les enseignants en pâture".

Le SNUipp-FSU a aussi été l’invité de RTL midi jeudi, à partir de 13 minutes.

Sur France inter , à partir de 8 minutes.

Sur France 3 à 2 minutes 45.

Sur BFM à 6 min 20.

En duplex pour RMC

VousNousIls reprend aussi l’analyse du SNUipp sur le "caractère injonctif et partial" du guide CP, "on n’enseigne pas comme on monte un meuble".