Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Enquête APC

jeudi 9 novembre 2017

APC : où en est-on du suivi de la consigne de réappropriation dans notre département ? Une seule manière de le savoir : remplir notre enquête !

Le SNUipp-FSU a été reçu par le cabinet du ministre mardi 26 septembre sur la question du temps de travail des enseignant-es et de l’APC.

Nous comptions sur les RIS du 4 octobre pour faire un point collectif sur ce qui est ressorti de l’audience et la poursuite de la campagne. Les RIS n’ont pas fait le plein et les mobilisations en cours ont retardé la diffusion du compte-rendu.

Voici ce qui nous est parvenu du SNUipp-FSU national :

« Sans surprise nous n’avons pas réussi à instaurer un dialogue avec le ministère sur ces deux sujets. Il envisage au mieux de reprendre à son compte la souplesse d’organisation des APC contenue dans l’instruction de la Dgesco aux recteurs de mars dernier, qui était l’aboutissement des discussions avec le ministère précédent à ce sujet. Mais cette souplesse d’organisation est conditionnée à la présence d’élèves durant les heures d’APC. Nous avons longuement développé notre argumentation étayant tous les aspects positifs pour l’école, les élèves et le travail enseignant de la réappropriation de ces heures d’APC par les enseignant-es. Nous avons également démontré l’inutilité de l’APC dans une perspective de démocratisation de l’école. Pour le ministère, les APC ont comme objectif premier l’aide aux élèves en difficulté, même s’il n’argumente pas sur le bien-fondé de ces heures pour les élèves. Sur notre campagne de réappropriation des APC, le ministère a rappelé que les fonctionnaires doivent respecter leurs obligations réglementaires de service qui prévoient 36h d’APC avec des élèves. Il a également rappelé que le non-respect de ces obligations entraîne des retenues sur salaires. Il n’exclut pas un rappel à venir aux Dasen et Ien des obligations de service (ORS) auxquelles sont soumis les enseignant-es des écoles. Le ministère ne fait pas le pari de l’intelligence en préférant une application stricte des ORS à un développement du travail collectif des équipes enseignantes, bien plus profitable à l’école et aux élèves. Il reste sourd à notre exigence de revoir le temps de travail des enseignant-es des écoles et renvoie à de très hypothétiques discussions à moyen terme. »

Nous restons convaincus qu’il nous faut amplifier notre campagne syndicale sur le temps de travail et rendre réelle sa hauteur et donc reprendre en main ces 36 heures d’APC.

Mais nous avons besoin de savoir très précisément combien nous sommes à être entré-es dans cette consigne cette année. Nous porterons au prochain conseil national de novembre la réalité de notre département. Cela ne vous prendra que quelques secondes pour remplir notre enquête. Les retours sont absolument primordiaux. Nous vous remercions par avance de votre participation.

Enquête consigne APC
Est-ce que vous suivez la consigne de boycott des APC lancée par le SNUipp ? [Obligatoire] :

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

PNG - 184.9 ko

SNUipp-FSU Isère - 32 avenue de l’Europe - 38030 Grenoble CEDEX 2 Tel : 04 76 40 14 07 - mail : snu38@snuipp.fr

- Permanences téléphoniques du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
- Si vous souhaitez nous rencontrer directement, merci de nous appeler avant.

A bientôt !

L’équipe départementale du SNUipp-FSU 38

PNG - 57.2 ko