Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Dernières infos : Reprise du 11 mai et après, appel à témoignage, mouvement

vendredi 24 avril 2020

Reprise du 11 mai : où en est-on ? Témoigner pendant le confinement. Enquête Harris interactive : regards croisés des enseignant.es et des Français.es à l’heure de l’école à distance. Et après ? Mouvement

Reprise du 11 mai : où en est-on ?

Dès l’annonce du Président de la République, le SNUipp-FSU a fait remonter à tous les niveaux les inquiétudes et écueils soulevés par cette décision. La priorité reste la même que lors du confinement : la sécurité sanitaire de toutes et tous. Continuez de nous faire remonter vos remarques (à snu38@snuipp.fr), nous vous tiendrons informé.es des avancées et de nos exigences très régulièrement, au fur et à mesure des consultations et annonces gouvernementales.

Nous exerçons à tous les niveaux notre fonction syndicale (dans les CHSCT, dans les instances avec l’administration, dans l’examen de l’arsenal social et juridique) pour contraindre l’employeur à prendre soin de la santé des salarié.es.

Témoigner pendant le confinement

Dans cette période si particulière qu’implique le confinement, le SNUipp-FSU invite les enseignantes et les enseignantes à témoigner de leur quotidien.

L’école vit une situation exceptionnelle à tout point de vue. Enseignements à distance et maintien d’un lien scolaire mis en place dans l’urgence, relation aux élèves et aux familles modifiée, technologies d’information et de communication utilisées et investies plus ou moins facilement. Dans le même temps, il a fallu s’organiser pour accueillir les enfants des personnels soignants. La période montre les capacités de création, d’innovation, d’adaptation et d’expérimentation de la profession. Mais elle montre aussi les limites fortes d’un enseignement à distance notamment pour des enfants qui n’ont pas à disposition les conditions matérielles nécessaires ou encore l’accompagnement voire la disponibilité de l’environnement familial. 

C’est un moment important de l’histoire de notre école et le SNUipp-FSU propose de faire part de son expérience sur son « observatoire du métier enseignant ». Prendre le temps du témoignage, du recul et de l’analyse et participer ainsi à enrichir la réflexion collective sur l’évolution du métier. C’est ici : https://observatoire.snuipp.fr/

Enquête Harris interactive : regards croisés des enseignant.es et des Français.es à l’heure de l’école à distance.

Alors que le gouvernement annonce un progressif retour dans les écoles, il est important de mesurer comment nous, les enseignant.es, avons vécu le confinement à titre personnel comme professionnel, ce que nous pensons de l’enseignement à distance, quelles sont les améliorations à apporter à l’école. Quand et comment reprendre après le 11 mai ?

Le SNUipp-FSU a sollicité l’institut de sondage Harris Interactive pour lancer une consultation auprès des enseignant.es du primaire par Internet. Il s’agira de mesurer notre perception du confinement (ressenti personnel, incidences sur l’exercice du métier, sur les pratiques, mise en œuvre de l’école à distance, …) et de nous sonder sur la manière de réduire les inégalités, notre vision de l’école du jour d’après, ainsi que sur l’éventualité et les conditions d’un retour en classe le 11 mai.

L’enquête sera adressée aux contacts de notre syndicat (adhérent.es et sympathisant.es) et Harris Interactive établira un échantillon représentatif national.

Les résultats de cette consultation seront disponibles avant le 11 mai et permettront une expression sur les conditions du retour à l’école ainsi que sur l’école que nous voulons.

Merci de prendre le temps de répondre à cette enquête si vous la recevez !

Et après ?

Les soignant.es sont révolté.es par ces gouvernements qui ont cassé l’hôpital et les érigent hypocritement en héros. Personnels sous-payés, souffrance au travail, cliniques privées florissantes contre urgences débordées, démissions en masse des chefs de service… Ils savaient ! D’autres pays comparables au nôtre ont mieux réagi face à la crise et n’adaptent pas leurs stratégies de lutte en fonction des pénuries de matériel…

Nous allons vivre une longue période sous la menace de ce coronavirus. Nous allons connaître de plus en plus fréquemment d’autres crises encore plus graves, conséquences de l’exploitation sans mesure des ressources planétaires. Notre modèle de société doit évoluer. Nos Services Publics sont indispensables et doivent être renforcés. Nos gouvernants les ont constamment affaiblis, n’ont pas su réduire les inégalités, n’ont pas su entendre les alertes environnementales ou sociétales. Ils ne vont pas spontanément changer. Si nous ne les y contraignons pas, ils se serviront de la crise économique pour amplifier des réformes qui nous ont conduit à la situation actuelle. En 2008 déjà, les errements de la finance mondialisée ont été payés par la mutualisation des pertes, tout en accentuant la richesse des plus riches à l’origine de la crise. Le MEDEF pousse déjà en ce sens, propose d’exploser le temps de travail ou les congés. Mais Amazone a aussi dû reconsidérer son attitude envers l’exposition de ses salarié.es. La pression sociétale peut faire reculer même les plus puissants !

À notre niveau, dans l’Éducation nationale, l’outil syndical est le moyen de faire pression, pour peu qu’il soit fort. 12% de collègues syndiqués, c’est trop peu. Ne pas se syndiquer, c’est affaiblir nos revendications légitimes, c’est laisser Blanquer ou ses équivalents faire ce qu’ils veulent de notre travail.

Infos syndicalisation : http://38.snuipp.fr/spip.php?article1205

Dès le 1er mai sous confinement, puis à sa sortie, exigeons en préalable le retrait de la réforme des retraites (passée en force à la faveur d’un conseil des ministres extraordinaire sur le coronavirus !) pour garder le meilleur système au monde. Qu’ils abrogent la réforme de l’assurance chômage, la loi de transformation de la Fonction publique. Réclamons immédiatement les moyens pour la reconstruction de notre système de santé ; selon l’OMS en 2000, lui aussi le meilleur du monde !

Dans une France bien plus pauvre qu’actuellement, le programme du Conseil National de la Résistance - les jours heureux - a installé la Sécurité Sociale, la retraite par répartition, les nationalisations, etc. Pour que les jours heureux cités par le Président de la République soient les nôtres, il en va de chacun de se donner les moyens de peser, collectivement. Transformons le monde de demain en un monde vivable, de justice sociale, écologiste et féministe !

Pétition : https://fsu.fr/tribune-plus-jamais-...

Mouvement

Le serveur ouvre du 27 avril au 11 mai.

Le SNUipp-FSU 38 vous accompagne dans cette démarche importante. Consultez notre site dédié à ce sujet : vous y trouverez des articles qui décortiquent les principaux points de la circulaire, un calculateur de barème, les statistiques des années précédentes…

Site mouvement : https://e-mouvement.snuipp.fr/38 .

Mais la priorité est de lire très attentivement la circulaire et ses annexes, beaucoup de réponses figurent dedans. Une FAQ est aussi à disposition sur le PIA.

Afin de vous répondre efficacement et pour que votre message ne passe pas inaperçu au milieu de tout ce que l’on reçoit au quotidien, nous vous demandons d’utiliser exclusivement votre fiche contrôle pour toutes questions relatives au mouvement ou pour ensuite poster votre accusé de réception. Pour cela, il vous faut créer votre fiche de contrôle ici : https://e-mouvement.snuipp.fr/38/co...

Cela nous permettra d’avoir toutes les infos nécessaires concernant votre situation personnelle.

Attention, l’onglet « commentaires » ne nous envoie pas de notification de message. Si vous avez des questions, vous devez les poser impérativement dans « échanges mails ».

Nous n’organisons pas de permanence téléphonique pendant les vacances, nous traiterons les dossiers dans la mesure de nos moyens, moyens que nos syndiqué.es nous donnent, rappelons-le.

Avec la mise en œuvre de la loi dite de « transformation de la Fonction publique » les organisations syndicales sont écartées de toute opération concernant la mobilité (mouvement, ineat/exeat, congé formation, PACD…).

Concrètement, pour le mouvement, elles ne participent plus à l’élaboration des règles, n’ont plus accès aux documents permettant de contrôler les barèmes, ne sont plus consultées pour les demandes de bonification et n’ont plus communication des résultats.

Nous ne serons plus en mesure de garantir la transparence, l’équité et le respect des opérations de mobilité. C’est un recul majeur quand on sait que les erreurs détectées par le SNUipp-FSU 38 ont conduit l’administration, depuis plusieurs années, à faire retourner une fois, voire plus, le logiciel !

Au vu de la situation exceptionnelle de cette année, nous avons demandé, départementalement et nationalement, en intersyndicale, la transmission des fichiers de travail comme les années précédentes. Pour le moment, aucune réponse positive n’a été apportée.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

PNG - 184.9 ko

SNUipp-FSU Isère - 32 avenue de l’Europe - 38030 Grenoble CEDEX 2 Tel : 04 76 40 14 07 - mail : snu38@snuipp.fr

- Permanences téléphoniques du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
- Si vous souhaitez nous rencontrer directement, merci de nous appeler avant.

A bientôt !

L’équipe départementale du SNUipp-FSU 38

PNG - 57.2 ko