Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Suppressions de postes : une « coupe claire » historique !

samedi 18 décembre 2010

La répartition des moyens budgétaires entre les académies pour la prochaine rentrée scolaire a été dévoilée jeudi 16 septembre. Dans les départements, la carte scolaire s’annonce saignante. La mobilisation du 22 janvier pour l’école est une première étape incontournable...

Le ministre de l’Education Nationale vient de publier la répartition des moyens budgétaires entre les académies pour la prochaine rentrée scolaire. Sans appel, le verdict confirme la politique aveugle et sans ambition éducative du non remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite :

C’est « la grande lessive » !

Fait sans précédent dans les écoles, que leur nombre d’élèves baisse ou augmente, toutes les académies rendent des postes !
- Au total, ce sont 3 367 emplois qui devraient être supprimés alors que près de 4 000 élèves supplémentaires sont attendus en septembre 2011.
- S’y ajouteront les non-remplacements de 5 600 enseignants actuellement dit « en surnombre ».
- Au final, ce sont près de 9 000 enseignants du primaire qui ne seront plus au service des élèves dans les écoles au 1er septembre prochain.

Des fermetures de classes en pagaille !

Dans les départements, les Inspecteurs d’académie vont devoir mettre en oeuvre la règle à soustraction.
- Les postes servant à scolariser les moins de trois ans, ceux affectés aux RASED, au remplacement, à l’enseignement des langues vivantes, aux maîtres-formateurs et conseillers pédagogiques vont être sévèrement rabotés.
- Mais, cette année, ces ressources ne suffiront pas à assouvir cette logique comptable dévastatrice pour les élèves : alors que plus d’enfants seront scolarisés, des postes-classe vont être supprimés, augmentant mécaniquement le nombre d’élèves par classe.

A l’encontre des inégalités scolaires...

Pour le SNUipp, « cette asphyxie dont est victime l’école n’est pas de nature à lutter contre les inégalités scolaires que PISA a relevé de manière alarmante. Les élèves en difficulté, trop souvent issus des milieux défavorisés n’ont pas à payer la facture de cette politique éducative absurde. Ils devraient au contraire être la priorité de notre pays. Il est inacceptable que l’engagement professionnel des enseignants ne soit pas reconnu et soutenu. »

Se mobiliser le 22 janvier et après !

Au sein du Collectif « l’Education est notre avenir », le SNUipp appelle à une première journée de mobilisation pour l’Ecole le 22 janvier prochain dans tous les départements.
Par ailleurs, dans un tel contexte, le SNUipp estime que d’autres actions seront nécessaires pour porter haut et fort l’ambition de réussite de tous les élèves.

Voir la répartition de postes par académie.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

PNG - 184.9 ko

SNUipp-FSU Isère - 32 avenue de l’Europe - 38030 Grenoble CEDEX 2 Tel : 04 76 40 14 07 - mail : snu38@snuipp.fr

- Permanences téléphoniques du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
- Si vous souhaitez nous rencontrer directement, merci de nous appeler avant.

A bientôt !

L’équipe départementale du SNUipp-FSU 38

PNG - 57.2 ko