FSU-SNUipp de l’Isère (38)
https://38.snuipp.fr/spip.php?article5200
Une rentrée « convenable » : ce n’est pas notre aspiration ! L’école a besoin d’un nouveau souffle.
jeudi, 1er septembre 2022
/ Solène Rebreyend

À l’issue de cette AG nous déciderons des actions à venir, y compris par le recours à la grève pour défendre le service public d’éducation.

Notre ministre l’assure : « Il y aura un.e enseignant.e devant chaque classe. ».

Alors que notre académie n’a pas fait le plein au niveau du concours CRPE et que 40 contractuel.les se sont déjà vu.es proposer une reconduction de leur contrat dans le premier degré (en étant nommé.es sur des postes vacants avant des titulaires !), alors que dans le second degré, ce sont 330 équivalents temps plein d’enseignant et 12 postes de CPE qui sont pour l’instant sans personnel...

La rentrée en Isère n’est pas convenable, elle est sous haute tension !

Nous dénonçons la contractualisation galopante dans l’Éducation nationale : nous voulons des enseignant.es formé.es et titulaires devant les élèves.

Comment faire face à la crise d’attractivité de notre métier ?

Nous avons besoin de dresser un bilan des conditions de rentrée en Isère dès le 1er septembre.

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre au rassemblement, ce que nous comprenons parfaitement, merci de nous signaler :

Nous aurons besoin de données précises pour la presse. Retours à snu38@snuipp.fr avant 16h30 jeudi.

A lire aussi : Le Ministre présente ses projets pour l’école